2020 haiku wo kiru_edited.jpg
La Paulinette

La Paulinette vit et travaille à la Réunion où elle est née en 1986. 

 

Titulaire d'un Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, elle a choisi de prendre pleinement la vie comme une expérience, s’accordant l’échec et la confusion, elle explore les notions relatives à l’homme et à son espace de vie. La poésie du quotidien, la fragilité des lignes et des gestes, les ramifications d’une vie intime et sociale, font parties intégrantes de ses préoccupations. Comme un capteur d’anecdotes, son intérêt est d’aller à l’essence des actions les plus évidentes. Conscientiser. Manger avec les sens. Digérer par la pensée. Assimiler avec le mot. Retranscrire par l’objet.

 

Elle participe à plusieurs expositions collectives et résidences à La Réunion et débute avec le projet d’exposition itinérante Chifoumi, soutenu par l’association Cheminements en 2013. Artiste associée de Constellation, La Paulinette a mené de nombreux projets artistiques avec l'association (Toutes aux balcons en 2014, mêlant installation et performance ou encore Zoumines, avec Sanjeeyan Paléatchy à l’Ancien Hôtel de Ville de Saint-Denis).

 

S'aventurant également sur le terrain de la performance, elle se met en scène dans Quiproquo, ou collabore avec d'autres artistes, en devenant leur matière d’oeuvres artistiques, à la frontière des arts plastiques et du spectacle vivant. C'est le cas avec la pièce chorégraphique Starlight, de Clément Striano en 2017, ou encore pour Gonfle, spectacle qu'elle écrit avec Camille Touzé en 2019, où elle est également interprète.

paulinette.jpg
3 questions à La Paulinette

- Tu as su que tu voulais devenir artiste quand... ?

 

J’étais en 3eme. Un soir après le collège, j’allais voir pour la première fois une exposition sans classe et sans parent, dans laquelle Myriam Mihindou présentait ses oeuvres. Elle était également intervenue dans mon établissement et m’avait captivée par la perception qu‘elle avait du monde. Le soir même, après l'exposition, j’ai su que ce serait ma vocation.


- Un mot pour caractériser ton travail ?

 

Ramifications


- 3 artistes qui ont compté pour toi ?

 

J'en citerai 2 : Monika Sosnowska pour ses interrogations sur l’architecture et l’art de la construction. Georges Perec pour son obsession de la liste, de la description et du classement.